Le permis de conduire automatique : 3 choses à savoir sur le sujet

location de mini
Location de MINI Cooper : le luxe sous forme compacte
octobre 24, 2022

Le permis de conduire automatique : 3 choses à savoir sur le sujet

Permis de conduire automatique

Le permis de conduire est une pièce qui atteste de compétences requises pour conduire un véhicule, même s’il existe des circonstances dans lesquelles cela reste limité. Mieux, chaque permis est adapté à un type de véhicule précis, d’où il est par exemple nécessaire d’avoir un permis de conduire automatique pour circuler en véhicules à vitesse automatique. Dans cet article, nous nous évertuerons à mettre l’accent sur trois choses que vous devez absolument savoir sue le permis de conduire automatique.

Il est de plus en plus apprécié

Selon la Plateforme automobile (PFA), en France, le taux de vente de véhicules à vitesse automatique en 2021 s’élève à 54%. Cela voudrait dire que ces véhicules sont de plus en plus appréciés. En effet, les personnes qui s’attachent les services d’auto-école de permis automatique ont compris que les véhicules de boite à transition automatique sont faciles à conduire. Elles ne possèdent pas de pédales d’embrayage : nul besoin donc de perdre du temps à réaliser des changements de vitesse. En faisant le choix de ce type de véhicule, on peut déduire que vous aurez l’esprit tranquille au volant, de quoi assurer le bon déroulement de vos trajets.

Aussi, des sociétés automobiles, avec en exemple l’allemande Volkswagen, envisagent de plus en plus de ne plus concevoir des voitures à boîtes manuelles. Cette initiative fait indiscutablement penser que les véhicules à transition automatique prendront bientôt la relève.

Il est facilement accessible

Le permis de conduire des véhicules à boîte automatique est facilement accessible dans la mesure où l’examen ou encore la formation pratique est de courte durée, en plus de coûter moins cher. Pour être plus clair, la formation dure généralement 13h, contrairement à celles offertes en vue de l’obtention d’autres types de permis de conduire. Et concernant le tarif de formation, il peut avoisiner les 600 euros. Notons que l’examen pour l’obtention du permis automatique se fait en deux phases, à savoir la phase théorique et la phase pratique. La phase théorique est semblable à celle observée aux fins d’acquérir le permis manuel. Ce qui la rend cependant moins longue, c’est l’absence d’embrayage du véhicule. L’examen pratique, quant à lui, se déroule en plusieurs étapes. Ici, vous aurez droit à 25 minutes de conduite, et cela aura pour objectif de vous permettre de :

  • réaliser la vérification technique du véhicule ;
  • avoir des notions en sécurité routière ;
  • avoir des notions de premier secours…

Les voitures à vitesse automatique sont avantageuses

Même si les véhicules à transition automatiques sont coûteux, il faut reconnaître qu’elles présentent quelques avantages particuliers. En premier, elles sont pour la plupart confortables et plus souples à conduire. Les sièges de ce type de véhicule pourraient donc convenir à des personnes ayant un problème de dos.

Ensuite, au-delà du fait qu’elles soient confortables, ces véhicules ont un système qui permet au conducteur d’utiliser le moteur du véhicule en dessous de l’utilisation standard, et ce, afin de consommer moins de carburant. Pour être plus clair, vous pourrez réaliser des économies en décidant de conduire une voiture à boite de vitesse automatique, et donc de passer le permis dans ce sens.

EMI
EMI